On rentre en Europe… mais pas Rhino!

Rhino déposé au port le 26 avril, nous partons sur Panama City, où nous avons 3 jours pour profiter de la capitale avant de prendre l’avion le 29 avril. Sauf que voilà, le lendemain, le 27 avril au réveil, c’est la douche froide ! Nous apprenons par Email que Rhino ne prendra pas le bateau comme prévu le 28 avril, soit le lendemain. C’est l’incompréhension totale. On nous dit que le bateau est annulé. En voyant sur une application que le bateau arrivait quand même au port, on se dit qu’il y a autre chose là-dessous. On essaie d’appeler en Allemagne la compagnie Seabridge qui nous avait confirmé le bateau encore le jour d’avant. Nous avions une confirmation comme quoi tout était en ordre, les démarches étaient toutes faites et Rhino déposé à temps. Du coup, on ne comprend pas et la compagnie en Allemagne non plus… Il arrive que des véhicules soient oubliés au moment de l’embarquement mais là, ils annulent notre shipping avant même que le bateau ne soit arrivé. On remue ciel et terre en Allemagne et au Panama, mais rien n’y fait ! Rhino regarde depuis le port le bateau repartir sans lui…

Le problème, c’est que le prochain bateau n’est que mi-mai et pas la semaine suivante ! En plus, avec le Covid, on nous avait averti qu’il y a souvent des retards, et du coup, Rhino, risque fort d’arriver sur sol européen que mi-juin, soit un mois plus tard que prévu. Quand on réalise alors que l’on ne pourra rien y faire, nous nous faisons gentiment à l’idée que toute la suite de notre voyage est chamboulée. Nous sommes complétement défaits, au fond du trou, on a l’impression qu’on nous vole un mois de voyage… Nous ne pensions pas que notre chapitre en Amérique se terminerait ainsi et nos derniers jours sur ce continent ne sont pas très festifs… Nous passons donc nos derniers jours à Panama sur nos téléphones et ordinateurs à réorganiser nos prochaines semaines.

On fait plein de scénarios différents. On pense rester au Panama jusqu’à ce que Rhino parte mais on oublie rapidement cette alternative car notre visa et notre assurance pour Rhino touche à sa fin et ressortir Rhino du port nécessiterait de refaire toutes les démarches quelques semaines après, ce qui a un certain coût et demande pas mal d’énergie et de travail. On décide donc de maintenir nos vols pour l’Europe, et de laisser Rhino seul au Panama. C’est très dur de se dire qu’on rentre sans lui et qu’on le laisse sur un autre continent. On réalise qu’on ne va pas pouvoir aller sur Paris, Amsterdam puis Brême comme prévu car on ne sait pas du tout après combien de temps on pourra enfin retrouver Rhino. On regarde à louer un appartement pendant quelques semaines en montagne ou ailleurs. Mais le budget est bien trop élevé pour nous par rapport à notre voyage. Du coup, on part quand même sur Paris, et on annule notre train pour Amsterdam pour le remplacer par un train sur Lausanne.

A Paris, nous sommes accueillis à l’aéroport par les parents d’Annick. C’est trop chouette de revoir nos proches après 13 mois, surtout quand le moral n’est pas au beau fixe! Ethan et Anaïs ne lâchent plus leurs grands-parents et on visite pendant 5 jours la capitale française. Le fait d’être à Paris et avec les grands-parents nous fait changer les idées et ça nous fait un bien fou. C’est aussi l’occasion pour nous de se faire une petite soirée en amoureux, et de se retrouver pour la première fois après une année seuls sans les loulous.

Ensuite, on prend le train tous ensemble, et on a la chance que le papa d’Annick nous prête une voiture. On a aussi l’énorme chance de pouvoir être accueilli chez des amis qui ont un studio dans notre village. Comme nous n’avions pris que le strict nécessaire avec nous, nous pouvons aussi aller dans notre maison pour aller rechercher des habits à la cave. Une belle solidarité se met en place autour de nous, et ça nous touche beaucoup. Ce sera aussi l’occasion pour nous de faire quelques belles surprises à nos proches qui nous croient du coup tous à Amsterdam. Les émotions sont au rendez-vous et les retrouvailles mémorables…

Donc voilà, nous sommes de retour sur Neuchâtel. Mais le cœur n’y est pas, car c’est rentrer sans rentrer… En plus, nous découvrons des infiltrations d’eau dans nos sous-sols, et nous partons donc dans des démarches pour trouver les causes, contacter les assurances et essayer de pouvoir commencer les travaux d’assainissement avant notre retour définitif. Nous sommes du coup bien occupés, entre rendez-vous de chantiers pour Mika, et entretiens de recrutement pour Annick qui devrait, si tout va bien, repartir de Suisse avec un contrat de travail pour le 1er septembre. Finalement, c’est peut-être pour tout ça qu’on devait rentrer!

Entre nos rendez-vous, on essaie de passer un maximum de temps avec nos familles et nos amis. Ethan et Anaïs retrouvent avec plaisir tous leurs petits copains et tout le monde est bien content de se revoir après une année! Et nous retrouvons avec joie le bonheur de faire du vélo, de manger une fondue, de griller des cervelas en forêt, de se baigner dans notre lac, de se balader en montagne, de revoir notre chat et de se dire qu’on se plaît toujours autant dans notre belle région. C’est aussi l’occasion pour trois d’entre nous de fêter nos anniversaires ici avec nos familles et nos amis. Anaïs était heureuse de pouvoir faire ses 7 ans avec ses petits copains. Notre foie n’est pas très heureux mais peu importe, heureusement que tout ce petit monde est là pour nous remonter le moral, et nous redonner envie de repartir. Avec nos pépins de maison, nous n’arrivons toutefois pas à faire le tour de tous les amis que nous voulions revoir mais finalement, les retrouvailles ne seront que plus belles dans quelques mois.

Rhino de son côté a finalement embarqué le 12 mai sur le bateau suivant. Mais à la place de prendre 20 jours pour traverser, il mettra plus d’un mois car à chaque port, il prend un peu de retard. Si tout va bien, nous espérons pouvoir le récupérer le 13 juin, soit un mois et demi après l’avoir déposé au port. On a hâte de le retrouver et de reprendre la route, direction le Danemark et la Norvège!

2 commentaires sur « On rentre en Europe… mais pas Rhino! »

  1. Nous sommes très heureux de pouvoir vous accueillir à la maison et de partager avec petits et grands de magnifiques moments😘😘😘😘❤ en attendant que vous puissiez rejoindre Rhino🍀❤🐞

    J’aime

Répondre à Dubois Marianne et Pierre-André Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :