On quittait l’école il y a 1 an!!!

Il y a un an jour pour jour, Ethan & Anaïs disaient au revoir à tous leurs petits copains d’école. A présent, finit la notion de semaine, de week-end et de vacances, car nous faisons l’école quand on peut, peu importe le jour que nous sommes. Ce sont donc nos activités dans le pays qui rythment nos journées d’école et non plus les jours de la semaine. Nous avons décidé de faire seulement un petit peu d’école chaque jour, mais sur plus de jours que s’ils étaient à l’école. Du coup, on pense qu’au final, ils feront quasiment autant d’heures de français et de math que leurs petits copains.

Nous effectuons en général au minimum 1 heure tous les jours, uniquement pour le français et les mathématiques. Mais suivant la météo et le programme de la journée, nous pouvons faire jusqu’à 6 heures dans une journée… ou rien du tout si nous avons une journée bien chargée. Quand nous faisons de longues journées de route, nous leur donnons une liste d’exercices à faire en route, ce qui marche moyennement mais voilà, on ne lâche pas et on espère que d’ici la fin du voyage, ils seront de plus en plus indépendants à ce niveau.

Côté lecture, les loulous se réveillent et se couchent généralement avec un livre entre les mains. Heureusement que nous avons eu le luxe d’avoir une bibliothèque dans Rhino et donc plein de livres papier avec nous. Pour le reste des branches, elles sont « vécues » quotidiennement, sans avoir besoin de les enseigner en tant que tel.

Au niveau du matériel, nous avions reçu pas mal de matériel pour Ethan (4H) de la part de l’école. Du coup, il lit les mêmes livres et fait les mêmes exercices que ses petits copains. Pour Anaïs (3H), nous avions reçu principalement des livres pour l’apprentissage de la lecture, mais vu qu’on leur avait déjà appris à lire pendant le 1er confinement, autant vous dire que nous n’avons quasiment rien pris pour Anaïs vu qu’elle lisait déjà en fin de 1H. Du coup, pour Anaïs, nous avons fait des copies des fiches de mathématiques et de français de 4H car elle avait « avalé » celles de 3H avant même que nous traversions l’Atlantique. Du coup, elle fait depuis un sacré moment le même programme qu’Ethan, ce qui leur permet de faire certains exercices ensemble comme dans une classe et d’apprendre les mêmes choses. Ceci les motivent beaucoup et facilite grandement le travail de la maîtresse !

Pour le matériel, nous avions aussi fait le plein des cahiers de vacances trouvé en grande surface l’été avant notre départ (autant ceux du programme suisse que français), et c’est donc principalement avec ces supports-là que nous travaillons car le matériel reçu par l’école aurait été fini bien trop rapidement sinon. De rares fois, on sort aussi l’ordinateur pour faire des jeux scolaires via le super site http://www.logicieleducatif.fr.

Le cercle scolaire ne nous a pas fixé d’objectifs en tant que tel à atteindre vu que les deux sont encore en cycle 1. Nous suivons donc le Plan d’études romand, qui nous donne les lignes directrices, afin qu’ils puissent réintroduire leurs classes, sans test, à notre retour. Nous sommes d’ailleurs toujours en contact avec leurs deux classes, à qui nous envoyons de temps à autre des cartes postales et des E-mails pour maintenir ce lien qui est si précieux pour eux. Merci à toutes les maîtresses et aux copains de classe pour leurs coopération.

Pour les autres matières, nous les enseignons avec ce que nous découvrons en voyage. Pour les phénomènes naturels par exemple, les pluies tropicales, les inondations, les cyclones, les déserts et les glaciers ont été des choses qu’ils ont vu pour de vrais, et du coup, ils apprennent avec ce que nous vivons et que nous complétons avec des livres et atlas. Pour les sciences de la nature, nous avons dû battre le nombre d’heures étudiées avec la diversité des roches, des végétaux et des animaux rencontrés. Pour la géographie, l’histoire, la citoyenneté et la culture, à nouveau, nous vivons ces branches en pratique de manière permanente. Question sport, là aussi, ils sont en constant mouvement et plus souvent dans l’eau que la plupart de leurs petits copains. Le plus dur pour eux à leur retour en classe sera d’ailleurs très certainement de réussir à rester assis pendant de longues heures !

Ce qui leur manque peut-être le plus, en dehors des copains, c’est de faire des bricolages et de la musique car nous n’en faisons pas trop ici. Question dessin, ils n’arrêtent pas d’en faire en route, et certains sont imposés (p.ex. un dessin sur chaque pays, reproduire des dessins que nous trouvons, dessiner leurs prénoms en écriture aztèque, ….). Quand on rencontre d’autres petits copains, on profite généralement de faire l’école en même temps, ce qui motive tout le monde.

Ethan et Anaïs sont super coopératifs vu qu’ils ont compris que s’ils faisaient 1-2 heures par jour de français et de mathématiques, ils pouvaient profiter du reste de la journée tranquillement. Du coup, même s’il y a des journées plus difficiles que d’autre, globalement, cela se passe super bien et nous avançons très bien dans le programme. Il y a des endroits aussi qui sont plus propices que d’autres à étudier. Quand il y a de la musique partout, des gens et des animaux qui nous tournent autour, bien évidemment, le niveau de concentration est plus bas que quand nous trouvons des endroits tranquilles. Mais le niveau de concentration dans des classes de 24 élèves ne doit pas être beaucoup mieux….

Nous ne sommes cependant pas dupes… il y aura sûrement des décalages à leur retour car nous aurons moins insisté sur certains sujets qu’en classe mais globalement, nous sommes persuadés qu’ils réintégreront facilement leurs classes. Et même s’il devait y avoir des lacunes, nous tenterons de les combler au plus vite. Dans tous les cas, tout le temps précieux et de qualité passé en permanence avec eux ne nous fera pas regretter ce choix de vie temporaire. De les voir grandir, s’épanouir et vivre tous ces moments si précieux avec eux est bien plus important que quelques notions de français ou de math qui se rattraperont très rapidement. En plus, ils auront pu vivre leurs vies d’enfants, soit jouer, bouger et rire beaucoup plus que s’ils étaient en classe. Et apprendre aussi plein de choses que l’école n’enseigne pas comme faire la cuisine, voir les disparités entre les enfants à travers le monde et bien d’autres choses encore. Et ils garderont très certainement avec eux à vie un bagage de choses et des souvenirs de ce qu’ils auront vus et vécus, ce que l’école n’aurait jamais pu leur apporter. Nous espérons qu’ils auront une ouverture au monde, une envie d’apprendre les langues étrangères et un respect des autres que nous leur aurons transmise durant ces quelques mois de voyage. Dans tous les cas, nous sommes très fiers de leur persévérance, des progrès réalisés et de ce qu’ils sont en train de devenir.

En résumé, nous ne regrettons absolument pas notre décision de les avoir sortis de l’école, d’autant plus en cette période de Covid, de confinement et de mesures sanitaires que nos enfants n’auront pas eu besoin d’endurer. Mais au fait, et pour clôturer ce sujet, les loulous, eux, ils en disent quoi de l’école en route ?

Ethan : je m’amuse bien et je vois plein d’animaux en route. Et l’école, elle est trop cool parce qu’on n’en fait pas toute la journée. J’apprends aussi plein d’autres choses durant nos visites, comme durant la plantation de cacao. J’ai appris aussi à faire du surf. J’aime bien apprendre le français et les maths parce que c’est souvent sous forme de jeu. J’apprends aussi à utiliser un ordinateur. Quelques fois on fait l’école en route et ça j’aime pas parce que ça roule.

Anaïs : c’est trop cool vu qu’on a qu’une heure d’école par jour. On a moins de vacances, du coup, on fait plus d’école et je trouve ça chouette. Je préfère l’école en voyage vu qu’on fait plus de jeux et qu’on n’a pas l’école l’après-midi. On peut voir plus d’animaux et découvrir plein de pays. C’est moins dur que l’école car on fait plus de maths qu’on sait déjà. On lit plus souvent ici. Par contre, à l’école de Fontaines, il y avait mes petits copains et j’ai pas aimé quitter mes petits copains.

3 commentaires sur « On quittait l’école il y a 1 an!!! »

Répondre à Marisa Baschiera Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :