Nos débuts en Californie!

A la sortie de la Death Valley, nous avons dormi aux Alabama Hills, une vraie bouffée d’oxygène après la folie de Las Vegas et la rudesse de la Vallée de la Mort. Un super retour en pleine nature, dans un décor juste incroyable. Nous avions prévu ensuite d’aller aux parcs nationaux de Sequoia et Kings Canyon mais comme il y a des feux de forêt là-bas déclenchés par un violent orage, Sequoia est fermé jusqu’à nouvel avis. Nous devons donc patienter quelques jours avant de pouvoir entrer à Yosemite, car il faut à présent un pass valable 3 jours pour visiter ce parc national.

Nous nous dirigeons dès lors vers le lac June, petit lac d’altitude où il fait un peu plus frais, et qui ressemble beaucoup à nos lacs de montagne. Nous avons ensuite la chance de renouer avec des sources d’eau chaude, comme celles que nous faisions presque quotidiennement en Islande. Nous étions tous heureux de pouvoir nous replonger dans de l’eau chaude au milieu de nul part. Nous ne pensions pas pouvoir en refaire après l’Islande et nous avons donc profité comme il se devait de ce moment où nous avons eu ces sources rien que pour nous. Mais l’énorme serpent que nous avons croisé à deux mètres de nous en repartant a par contre vite refroidi tout le monde !

Nous sommes ensuite allés visiter la ville fantôme de Bodie et le lac de Mono. De bons moments pour patienter avant de pouvoir enfin entrer dans Yosemite. Nous commençons ce parc par le nord, avec un lever de soleil magnifique sur ces paysages montagneux. On attaque ensuite la journée par une petite marche jusqu’au Dog Lake, un des rares endroits du parc où il y a encore de l’eau. On traverse ensuite tout le parc pour nous rendre au sud où nous avons eu la chance d’obtenir un emplacement dans un des rares campings qui est encore ouvert avec le Covid et la fin de saison ici. Juste avant d’arriver au camping, nous croisons une maman ourse avec ses deux petits. Nous arrivons à nous garer sur le bas côté de la route pour l’observer une bonne vingtaine de minutes. Nous avons en plus ce spectacle rien que pour nous, quelle chance incroyable ! Et en arrivant au camping, on croise un coyote qui traverse juste devant nous. Décidemment, nous serons chanceux ce jour-là ! Nous passons le jour d’après à arpenter la forêt de séquoia de Yosemite avec une très belle marche, à défaut de pouvoir voir ces géants à Séquoia. Le dernier jour, nous faisons quelques petites marches jusqu’à différents points de vue ainsi que dans la vallée, mais entre la fumée des feux qui obstruent un peu la visibilité et l’asséchement des rivières, cette partie du parc devient un peu moins intéressante qu’en temps normal. Dommage…

Vu que nous avons encore un peu de temps avant que notre visa expire, nous décidons de remonter au nord pour aller sur la région de Redwood, remplie de forêts de séquoias. Nous y arrivons par la fameuse « Avenue of the Giants ». Ces arbres sont si grands qu’il y règne une très belle atmosphère au sein de ces forêts. Nous nous y sentons super bien et nous sommes heureux d’être monté jusque ici. Nous dormons au milieu de ces géants et nous faisons notre plein d’oxygène, de calme et de verdure avant d’attaquer la côte.

Nous allons ensuite rejoindre la « Lost Coast », la côte Nord de la Californie, qui est nettement moins populaire que le reste de la côte mais qui est, à nos yeux, ô combien plus belle et plus sauvage. Nous sommes super émus lorsque nous apercevons l’océan : ça y est, nous avons traversé les Etats-Unis !!!! Nous longeons donc cette côte, entourés de pélicans et de phoques. Nous profitons aussi de pouvoir dormir où nous voulons, dans des endroits incroyables, car nous savons que ce ne sera plus le cas après car la partie sud ne permet pas aux campings cars de dormir partout. Nous clôturons cette très belle région par Point Reyes, où nous verrons des éléphants de mer, un coyote à quelques mètres de nous et plein de wapitis nains. Nous ne sommes à présent plus qu’à quelques kilomètres du célèbre Golden Gate, et donc de la partie de la Californie plus connue et plus peuplée. On prend conscience qu’on est en train de tourner une page en entamant un chapitre beaucoup plus urbanisé…

2 commentaires sur « Nos débuts en Californie! »

  1. Quel dépaysement, ce pays est incroyable…que de paysages inconnus..et tous ces animaux libres…merci pour ce beau reportage..continuez àprendre soin de vous tous..ici l’automne étale ses couleurs …..

    Aimé par 1 personne

  2. Tes commentaires et photos sont toujours appréciés à leur juste valeur 😍. Je voyage avec vous, rêve votre réalité, merci, 🙏 ça fait du bien. 💕 Gros bisous et bonne suite! 🥰

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :