Wild Wild West

Nous avons quitté nos ours et nos élans de Grand Teton pour descendre plein sud, direction l’Utah. Les gros rochers ont remplacé les forêts. Le climat se fait plus sec et beaucoup plus chaud. C’est incroyable comme le décor change du tout au tout en quelques heures de route.

Après quelques petits arrêts super agréables au Flaming Gorge et à Helper, nous rejoignons notre premier parc nation de l’Utah: Arches. On se retrouve face à de la roche ocre, dans des décors paradisiaques digne des Westerns Américains. Nous y sommes très tôt pour éviter la foule et on profite de ces paysages au lever du soleil. On s’arrête à quasiment tous les points de vue pour faire de petits balades et se rapprocher de ces roches qui nous attirent. Ensuite, on s’attaque à la marche pour aller voir le point de vue célèbre du parc. On monte à travers la roche, sans ombre, et on frise les 40 degrés. Mais nous avons suffisamment d’eau avec nous, ce qui fait que l’heure de montée se fait toute seule. Et au détour d’un rocher, ça y est, nous y sommes! L’arche se dévoile à nous et nous sommes pris par cette vue incroyable. Nous y arrivons en plus à midi, ce qui fait que nous ne sommes pas beaucoup en haut à cette heure-ci et on peut donc en profiter en toute quiétude. On pose notre camp sur un gros rocher et on pique-nique avec cette vue incroyable, histoire d’en profiter le plus longtemps possible. Le début dans l’Utah est donc saisissant et nous sommes très rapidement enchanté par cet Etat.

On continue ensuite notre route vers le parc national de Capitol Reef, où on peut profiter d’aller cueillir des pommes dans le verger, voir les cerfs et les biches qui végétent là autour et découvrir nos premiers pétroglyphes. La pluie s’invite ensuite, mais finalement, ne nous dérange pas plus que ça vu que le parc est principalement fait d’une route scénique, que nous parcourons du coup à l’abri, au sec dans Rhino.

On emprunte ensuite la Highway 12 qui nous fait sillonner parmi des paysages incroyables. Cette route nous fait arriver gentiment vers le parc national de Bryce Canyon. Premier parc où l’on doit laisser Rhino sur un parking et prendre un bus navette car les parkings aux points de vue sont trop petits pour les gros véhicules. Nous nous arrêtons donc à différents arrêts, où nous descendons pour aller voir les points de vue, avant de prendre la navette suivante pour le prochain point de vue. En attendant les bus, les loulous en profitent pour remplir leur livret d’activités des Junior Ranger. Les vues sur ce canyon sont saisissantes et nous admirons tous ces pics oranges, rouges et blanc. Et nous n’avons qu’une hâte : aller marcher dedans ! Et nous ne serons pas déçu car cette marche sera une des plus belles que nous aurons faite dans les canyons. Nous descendons tout gentiment jusqu’au fond du canyon, avant d’attaquer les lacets pour en remonter. Les paysages sont si beaux qu’on en oublie presque qu’on marche à quasiment 40 degrés. Quelle journée incroyable, qui restera longtemps gravée dans nos mémoires. Annick avait adoré Bryce quand elle y était venue avec sa famille il y a 25 ans, et on comprend tous à présent bien pourquoi.

Notre « tournée » des parcs continue avec celui de Zion. Nous y arrivons en plein week-end prolongé et nous comprenons très rapidement que nous ne serons pas seuls… Ici aussi, le parc se parcourt en bus navette, mais cette fois-ci, pour tout le monde. Du coup, c’est un énorme goulet d’étranglement au centre des visiteurs pour prendre les bus. Pas moins d’une heure et demi d’attente… Avec un bus environ toutes les 5 minutes, avec une capacité de 50 personnes, on vous laisse faire le compte du nombre d’autres personnes qui sont avec nous! On hésite un long moment à zapper tout simplement ce parc, mais on se décide quand même à faire la queue. Par contre, nous n’irons faire que la marche des Narrows, car le célèbre « Angel’s Landing » a un temps d’attente de 4 heures au départ ! Nous partons donc marcher dans le canyon, à même la rivière. Avec tout ce monde, nous avons l’impression d’être à la Fête des Vendanges de Neuchâtel. Il nous faudra au moins deux heures de marche pour avoir gentiment moins de monde au fond du canyon. Nous resterons donc sur notre faim pour Zion car avec tout ce monde, difficile d’apprécier ce parc à sa juste valeur…

Nous nous dirigeons à présent pour l’Arizona qui nous réserve aussi pleins de beaux canyons et de beaux parcs nationaux.

3 commentaires sur « Wild Wild West »

  1. Arches et Bryce Canyon ca me rappelle de sacré souvenir. Je me rappelle encore de ces décors de fou plus de 20 ans plus tard.
    Bonne route vers l’Arizona

    PS: Rhino va bien ou il vous fait encore des petites alertes/frayeurs ?

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :