Les cow-boys du Wyoming

Avant d’y arriver, le nom de cet état ne nous évoquait pas grand-chose. Si nous sommes dans cet état, c’est que c’est une des portes d’entrée des parcs nationaux de Yellowstone, qui quant à lui est bien connu, et de Grand Teton.

Nous sommes donc arrivés à Cody, la « grande » ville de l’état. Rhino étant toujours fâché avec les Etats-Unis, il continue depuis un mois, et de nombreuses tentatives de réparation, de nous faire son alerte moteur de manière assez régulière. Nous avons donc fait envoyer à Cody depuis la Suisse un senseur pour tenter de le réparer une bonne fois pour tout. Mais trouver un garage aux Etats-Unis, ce n’est pas chose facile. Alors oui, il y a des garages partout, dans chaque petit village. Mais voilà, quand ils nous voient arriver, les garages qui font du diesel ou des camions ne veulent pas nous aider car ils nous considèrent comme un camping car et dans les garages à camping car, ils ne veulent pas nous prendre car nous devons aller dans un garage qui fait du diesel et camions. Bref, on a beau expliquer notre problématique, nous galérons à trouver des garages qui soient d’accord de nous aider. Nous ne vous dirons pas le nombre de téléphones passés à des garages…. sans parler des garages qui sont pleins les 2 à 3 semaines qui suivent, ou qu’ils ne veulent pas nous prendre parce que c’est un véhicule européen qu’ils ne connaissent pas. Et comme Iveco n’est pas représenté aux Etats-Unis, impossible de trouver quelqu’un dans le pays qui puisse vraiment nous aider. Vous l’aurez compris, on se prend bien la tête depuis un mois et les garagistes ne sont pas nos meilleurs amis…

Si nous sommes à Cody donc, c’est qu’on a enfin trouvé un garage d’accord de nous aider et chez qui on a pu envoyer notre pièce. Nous avons donc fait changer notre pièce fraîchement arrivée de Suisse la semaine dernière, tout contents de partir enfin découvrir Yellowstone. Mais à peine entré dans l’enceinte du parc, Rhino nous refait le même message d’erreur, et même trois fois en quelques kilomètres. Et du coup, retour forcé sur Cody pour nous. Le garagiste essaie de nous aider du mieux qu’il peut et nous propose de commander une autre pièce et le câble qui va avec, qui devraient arriver dans les jours à venir. On croise donc les doigts pour que ça marche et que nous puissions continuer la route car là, nous commençons à en avoir vraiment marre de courir les garages américains et que le problème persiste malgré tout. Nous en sommes à notre troisième garage et malgré des pièces nettoyées, un senseur neuf changé qui ne résout rien, on commence sérieusement à douter de pouvoir continuer la route ainsi et de poursuivre notre aventure… Le plus ennuyeux, c’est que parfois, Rhino peut rouler des milliers de kilomètres sans rien, comme nous faire le coup de la panne trois fois en 10 minutes. Et donc, aucun moyen pour nous de contrôler que quand on quitte un garage, le problème soit résolu. Mais voilà, l’avantage au moins, c’est que Rhino, quand il est motivé, continue de rouler et nous permet de nous faire quand même avancer.

Nous sommes donc « bloqués » quelques jours à Cody. Mais nous avons quand même de la chance car cette ville possède une chouette piscine intérieure avec toboggan et plongeoir pour le plus grand bonheur d’Ethan et Anaïs. Il y a aussi de nombreux restaurants, ce qui nous a permis de nous faire notre premier « steakhouse ». Et Cody, c’est avant tout connu pour être LA capitale du rodéo. Du coup, on ne pouvait pas passer à côté, en fermant les yeux sur le respect des animaux…

Le rodéo ici est un vrai sport. Les enfants commencent à le pratiquer déjà à l’âge de 5-6 ans. C’est aussi souvent une affaire de famille. Ce n’est pas seulement un show pour les touristes mais une vraie culture prise très au sérieux ici. Avant chaque rodéo, l’hymne national retentit, les cowboys mettant leurs chapeaux sur leurs cœurs le temps que le drapeau américain fasse le tour du stade en cheval. C’est aussi le temps de rendre hommage aux vétérans et à Abraham Lincoln. Beaucoup de patriotisme donc et un bon bain de culture américaine pour nous, seuls européens du stade.

Les enfants commencent à apprendre à faire du rodéo sur des petits veaux, pour ensuite s’attaquer aux vaches quand ils sont adolescents, et pour les plus téméraires, finir par le pratiquer sur des taureaux. Mais le rodéo, ce n’est pas seulement tenir le plus longtemps sur un animal déchaîné, c’est aussi l’art d’attraper des veaux au lasso, seul ou à deux. C’est très impressionnant à voir et ô combien difficile, au point que la plupart des veaux ne se sont pas fait inquiéter du tout ! Il y a aussi les compétitions de courses de chevaux où les cavaliers doivent effectuer un parcours entre des bidons à folle allure, avec une maîtrise impressionnante de leurs chevaux pour aller le plus vite possible. Le tout dans une ambiance américaine sur fond de musique entraînante, de clowns durant les intermèdes, et de spectateur qui crient ou tapent des mains en mangeant des hot dogs ou du popcorn. Durant toutes les différentes catégories du rodéo, tout est chronométré, avec des arbitres et des classements. On ne rigole pas avec le rodéo ici et c’est vraiment un sport comme un autre! Nous avons donc passé un soirée qu’on n’est pas près d’oublier…

En attendant de résoudre notre problème mécanique, nous en avons profité pour nous poser quelques jours dans une forêt nationale, où les feux de camp étaient enfin à nouveau autorisé, pour notre plus grand bonheur. L’occasion aussi de ressortir les cannes à pêche, de faire une bonne avance scolaire, de griller des marshmallows et de se poser pour écrire des articles pour le site. Nous avons aussi tenté d’aller marcher mais comme c’est un endroit avec une forte densité d’ours et que nous n’avions pas encore acheté une bombe anti-ours, nous avons dû renoncer à contre-cœur de nous balader dans ces paysages splendides.

Demain, nous retournons au garage et nous espérons que tout sera résolu pour de bon, et que nous pourrons reprendre la route sereinement pour aller à Yellowstone et Grand Teton… et recommencer à croire que nous pourrons finir la fin de notre voyage avec Rhino !

PS: entre l’écriture de cet article et sa publication, quelques jours se sont passés. Le câble n’est jamais arrivé au garage, retour à la case départ pour nous. Nous allons donc nous faire envoyer toutes les pièces depuis la Suisse, en espérant que le paquet arrive… Mais depuis, Rhino ne nous a pas embêté donc on croise les doigts pour que tout roule…

5 commentaires sur « Les cow-boys du Wyoming »

  1. Bonjour Ethan et famille,

    Merci pour les nouvelles et les photos. Tu as de la chance d’avoir vu des bisons et d’avoir pu assister à un rodéo.
    En classe, nous vivons aussi des aventures à notre échelle. Nous avons eu l’exercice incendie, nous avons fait un bricolage avec comme motif un crabe et les maîtresses nous ont cousu une trousse en Jeans, sur laquelle nous brodons notre prénom. Jusqu’au vacances d’octobre nous allons à la piscine une fois par semaine, maintenant on peut aller dans le grand bassin. En plongeant, certains ont réussi à toucher le fond de la piscine.

    Nous nous réjouissons de lire la suite de tes aventures.

    De la part de toute la classe, nous t’envoyons de gros bisous.

    Léa et Nathalie

    Aimé par 1 personne

  2. Coucou les z’amis, que d’aventures ! Déjà les soucis de voitures at home,ce n’est pas drôle mais en voyage, c’est encore plus galère !
    On espère que tout rentre dans l’ordre vite et bien pour continuer cette folle épopée sereinement et nous réjouir de vos prochains récits!des bises du soleil de Fontaines

    Aimé par 1 personne

  3. Oh la la….tous ces soucis mécaniques…j’espère qu’à ce jour,tout va mieux et que le voyage a repris de plus belle…belle description des rodéos…espère que vous avez pu observer DE LOIN les ours de la région…

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :