A deux doigts de ne pas embarquer…

Après avoir déposé Rhino au port d’Anvers sans aucun soucis, nous avons passé quelques chouettes jours à Bruxelles à manger des frites et des gaufres!

Le 2 juillet, nous sommes partis très très tôt à l’aéroport car notre vol était à 7 heures du matin. On fait l’habituelle longue file pour faire le check-in car il est impossible avec le Covid de faire l’enregistrement en ligne. Et malgré la situation, l’aéroport était bien bien plein! Au moment où arrive notre tour, on montre passeports, attestations de vaccination et confirmation de notre enregistrement auprès de l’immigration de la République Dominicaine. Tout à coup, l’hôtesse nous demande les tests PCR pour Anaïs et Ethan. Nous sommes devenus blancs car nous n’en avions pas. En effet, nous avions tout regardé sur Internet quelques jours avant et les compagnies aériennes mentionnaient toujours que les conditions Covid pour embarquer étaient celles du pays de destination. Comme la République Dominicaine n’exige absolument ni test PCR ni vaccin pour entrer, nous pensions que nous n’avions rien besoin de faire, d’autant plus que nous sommes les deux vaccinés.

Mais voilà, ce que nous ne savions pas, c’est que l’Allemagne avait mis la Belgique sur la liste des pays à risque, et que comme nous transitions par Francfort, nous avions besoin d’un test PCR pour eux! Le comble, c’est que nous étions en Allemagne quelques jours plus tôt et que nous n’avons même pas été contrôlés aux frontières. En plus, en Europe, les enfants qui voyagent avec des parents vaccinés n’ont généralement pas besoin de faire de test.

Nous expliquons tout cela à l’hôtesse, on lui montre les conditions d’entrée en République Dominicaine, mais rien n’y fait. Elle ne peut pas nous faire embarquer et nous ne pouvons pas faire de test PCR à l’aéroport car il est trop tôt pour faire un test rapide. Du coup, on réalise qu’on va louper nos deux avions et que nous allons devoir décaler énormément de choses vu que nous devons absolument faire 14 jours hors de l’Espace Schengen.

Avec toute cette émotion, Mika fait un malaise vagal, tombe par terre et l’hôtesse appelle l’équipe médicale. Quand le médecin arrive, Mika a heureusement repris ses esprits mais Ethan & Anaïs pleurent au vu de la situation… Le médecin comprend vite qu’il suffit de faire un test PCR rapide à Ethan & Anaïs pour que tout rentre dans l’ordre. Il en a à disposition à l’infirmerie et ni une ni deux, on court comme des fous avec les loulous pour qu’ils se fassent tester, pendant que Mika reste auprès des bagages et reprend ses couleurs. Ce médecin venait de renverser la situation! Les tests en poche, on a juste le temps d’enregistrer les bagages et de courir comme des fous pour franchir le contrôle des passeports, le scanning des bagages à main et de se rendre à la porte d’embarquement. Les loulous ont couru de toutes leurs forces (l’aéroport de Bruxelles étant assez grand….) pour qu’on arrive en plein milieu de l’embarquement. Ouf ouf ouf, quelles émotions mais ça y est, nous sommes dans l’avion!

Mais on n’était pas au bout de nos surprises… Arrivés à Francfort, on a 3 heures avant notre prochain vol. On se pose enfin pour prendre un petit déjeuner et on rejoint directement la porte d’embarquement pour éviter de stresser. On se pose tranquillement, on a même le temps de faire un peu d’école. Au moment d’embarquer, Ethan montre son billet et BAM, lumière rouge! L’hôtesse regarde son billet et nous annonce que nous ne sommes pas sur le bon vol. Il y a en effet 2 vols qui partent pour Punta Cana à 30 minutes d’intervalles. Nous avions réservé nos vols auprès de Condor/Lufthansa. Ce vol-ci était celui de Lufthansa, et il y en avait un autre 30 minutes après opéré par Condor. Comme il arrive très souvent d’avoir des vols opérés par 2 compagnies du même groupe, ça ne nous a même pas traversé l’esprit, d’autant plus qu’ils ont le même logo.

Et hop, c’était reparti pour une 2ème course… Bien évidemment, l’autre vol était à l’opposé de l’aéroport et en sachant que l’aéroport de Francfort est le 4ème plus grand d’Europe, on vous laisse imaginer la distance à par-courir entre les deux portes. On a dû refranchir un contrôle de bagage, prendre un train mais ouf, nous sommes arrivés au moment où ils commençaient l’embarquement. Et à nouveau, au moment de présenter nos billets, lumière rouge… Décidemment!!! Nous avons dû aller vers une hôtesse, remontrer nos attestations de l’immigration de la République Dominicaine et c’était bon. Ouf ouf ouf, nous avons réussi à monter à bord.

Une fois dans l’avion, nous avons enfin pu réaliser toute cette matinée de folie… Avec le Covid, c’était inéluctable que nous aurions une fois des problèmes à passer une frontière, mais vraiment, on ne pensait pas à celle-ci vu que l’on c’était super bien renseigné et que les conditions d’entrée nous paraissaient claires.

Enfin, nous voilà à présent en République Dominicaine, comme prévu, et c’est tout ce qui nous importe. Quand nous avions voyagé il y a 10 ans, on avait rencontré beaucoup de voyageurs à qui il arrivait plein de mésaventures. En une année, nous n’avions aucune anecdote de ce genre à raconter mais cette fois-ci, on a aussi notre lot d’anecdotes 🙂

PS: pour ceux qui ont vu les nouvelles, l’ouragan Elsa est passé très près mais nous a épargné… Nous avons eu pas mal de vent, un peu de pluie, mais nous avons été plus que chanceux.

6 commentaires sur « A deux doigts de ne pas embarquer… »

  1. Quelle histoire et quelle angoisse ! Heureusement que tout s’est bien terminé !
    Cela m’a fait penser à notre mésaventure pour partir en Namibie… refusés à l’embarquement, comme 4 autres familles – dont 1 qui avait passé tous les contrôles comme nous -, car il nous manquait un document (acte de naissance de notre fils)… alors que celui-ci n’était alors pas requis… nos amis ont embarqué sans nous et on s’est retrouvés à la maison, à attendre le vol – heureusement – du lendemain…

    Aimé par 1 personne

  2. Pas évident de voyager en cette période, surtout avec des enfants. Folks let’s relax now! Shaina sera en RD/Santo Domingo à la fin du mois si tt va bien. Peut-être aurez-vous l occasion de vs croiser. On vs embrasse, S&J

    J'aime

      1. Oui tt ok à Port-au-Prince. Dommage vs allez vs manquer, Shai revient en Afrique le 28.07. Profitez à mille de la RD et au plaisir!

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :