On prépare Rhino pour le shipping!

Et voilà, nous avons laissé Rhino avant-hier au port d’Anvers pour qu’il prenne le ferry pour les USA. Pendant qu’il traverse l’Atlantique, nous allons de notre côté partir en République Dominicaine pour y faire nos 14 jours hors espace Schengen, condition obligatoire pour pouvoir entrer aux USA actuellement.

Mais avant de déposer Rhino, il y a beaucoup de choses que nous avons dû faire…

Tout d’abord, nous avons emmené Rhino dans un garage Iveco. Depuis l’Islande, nous avions une bougie défectueuse mais nous ne voulions pas le faire en Islande car le seul garage Iveco du pays ne nous avait pas inspiré pleine confiance lors de notre passage chez eux. Aux îles Féroé, autant vous dire qu’il n’y avait pas de garage Iveco et c’est donc en Allemagne que nous avons enfin pu changer notre bougie. Comme il n’y aura plus de garage Iveco aux USA, nous en avons profité pour lui refaire un petit contrôle des freins et amortisseurs, et un mini service.

La plus grosse des tâches était de trier nos affaires d’hiver que nous utilisions en Islande et aux îles Féroé pour passer en mode été. La plupart des voyageurs partent directement au chaud, ce qui n’était pas notre cas. Du coup, nous avions plus d’affaires emportées avec nous, et ce changement de saison a quelque peu compliqué notre organisation. Nous avons donc troqué nos bonnets et gants contre la crème solaire et les casquettes! Nous avons donc fait un bon tri entre
1) les affaires d’hiver que nous voulions garder dans Rhino pour la fin du voyage (nous pensons toujours à faire les pays scandinaves en fin de voyage et du coup on doit encore garder quelques affaires chaudes avec nous),
2) les affaires d’hiver que nous voulions jeter car elles ne nous serons plus jamais utiles (principalement les affaires des enfants qui auront grandit pendant ces prochains mois), et,
3) les affaires d’hiver que nous voulions garder mais renvoyer en Suisse.
Cela nous a demandé pas mal de travail, nous nous sommes donc posés une nuit dans un camping pour pouvoir le faire tout tranquillement et pour pouvoir nous étaler partout. Vous auriez dû voir la tête des gens qui passaient à côté de nous!

Ensuite, il a fallu trouver une poste pour renvoyer notre gros carton (merci encore à nos amis qui vont le stocker pendant une année…), et une déchetterie pour pouvoir se libérer des habits en trop dans une benne de récupération d’habits afin qu’ils puissent être utiles à d’autres personnes. Nous sommes à présent prêt pour l’été!!!

Il y a eu aussi tout l’administratif à gérer. Tout d’abord, il a fallu choisir et réserver tous nos vols et hébergements entre le moment où on laisse Rhino au port d’Anvers et où on le récupère au port de Baltimore. Soit pas moins de 2 vols, 1 trajet en train et 6 hébergements à réserver… Nous avons décidé que ces 3 semaines sans Rhino seraient comme des vacances dans notre voyage, et que du coup, nous voulions tout réserver à l’avance pour ne pas à avoir à gérer nos hébergements en route et choisir des endroits où nous nous y sentirions bien. Nous avons également décidé de nous arrêter deux jours sur New York pour pouvoir faire découvrir cette ville aux enfants sans avoir à gérer Rhino en même temps.

Qui dit USA, dit également un pays à part entière et donc des mesures spécifiques à ce pays à entreprendre. Nous avons dû ajouter une couverture médicale à notre assurance de voyage internationale. Pour Rhino, nous avons aussi dû conclure une assurance véhicule spéciale, et donc trouver une personne aux USA qui était d’accord pour nous « prêter » son adresse et qui nous ferait ainsi économiser la moitié du prix (heureusement qu’on connaît du monde un peu partout dans le monde….). On a aussi obtenu notre ESTA, fameux sésame pour pouvoir entrer et rester 3 mois aux USA. Il a aussi fallu se coordonner avec la compagnie maritime pour finaliser l’assurance maritime qui couvrira Rhino pendant la traversée, et s’assurer que tous les documents pour l’importation temporaire étaient en règle.

Au milieu de tout ça, nous avons tout de même trouvé le temps aussi de tondre les deux mecs, de faire une lessive pour repartir à neuf et aussi de profiter de la Belgique francophone pour refaire le plein de livres pour Ethan et Anaïs qui avaient déjà bien dévorés les livres emportés avec nous.

Les derniers jours, nous avons finit de préparer Rhino pour son grand voyage. Nous avons dû le vider de son contenu « visible » pour les douaniers. En effet, normalement, seuls des véhicules sortant d’usine sont envoyés, donc nous devions faire comme si il était vide en apparence et dissimuler la nourriture car nous ne sommes normalement pas autorisés à en emporter avec nous, mais ça nous faisait mal au coeur de jeter tout ce que nous avions à bord. Ensuite, nous avons également enlevé le panier de toit qui nous rajoutait 10 centimètres en hauteur et donc qui nous rajoutait des coûts d’envoi, même si il était vide. Nous avons aussi ajouté des protections en bois à toutes les fenêtres et ajouté une séparation entre les places conducteurs et l’habitacle. En effet, nous devons laisser les clés au port pour qu’ils puissent faire monter Rhino sur le ferry. Du coup, on veut éviter au maximum les potentiels vols dans la cabine (ce qui arrive malheureusement assez fréquemment) et laisser ainsi un accès uniquement à la partie conducteur. Nous avons vu trop de photos de véhicules cambriolés pendant des traversées et nous allons donc essayer avec ce dispositif d’empêcher les potentiels voleurs d’entrer. Le jour J, nous avons aussi dû nous débarrasser de nos deux bonbonnes de gaz car elles ne sont pas autorisées à bord. Ensuite, nous avons dû le nettoyer car nous devions amener un véhicule propre, spécialement au niveau des roues, car la terre est vectrice de potentielles bactéries. Et après tout ça, il ne restait plus qu’à l’amener au port et à remplir toute la partie administrative qui allait avec.

Voilà, tout s’est bien passé et nous sommes donc maintenant quelques jours à Bruxelles, en attendant notre vol pour Punta Cana. Cela fait bizarre, tant d’être sans Rhino que de nous retrouver en appartement. Ces quelques trois semaines à venir seront comme un voyage dans le voyage…. Quel sentiment étrange!

Oups, je vois que je me suis emballée sur la longueur du texte… et je réalise à présent le travail accompli pendant ces quelques jours passés en Europe! Quel bien ça va nous faire de nous reposer quelques jours sur une plage…

3 commentaires sur « On prépare Rhino pour le shipping! »

  1. Oui, incroyable cette organisation qu’il faut être capable de gérer. 👍💪❤. Bon vol pour demain et bon repos. We Love You❤

    J'aime

  2. Oh la la quelle organisation…incroyable..vraiment vous êtes au top…ces semaines au soleil vont vous faire du bien..je vous rappelle que je peux vous envoyer des HISTOIRES par mail…juste me dire…bonne suite…et baisers à tous

    Aimé par 1 personne

    1. Merci les Stoller 😍 on n’oublie pas pour les histoires. On essaie de privilégier encore le papier avant de passer à notre stock de livres numérisés. On reviendra vers toi très certainement dans quelques mois 😜

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :