La fin de l’Islande…

Après la région des Fjords de l’Est, nous avons parcouru le nord de l’Islande. Finit les routes gravillonneuses, on retrouve la route circulaire, qui fait le tour de l’île et qui est entièrement bétonnée. Au revoir aussi les sources d’eau chaude quotidiennes… Mais ce n’est pas si grave car il fait enfin un peu plus chaud, et du coup, nous ressentons moins le besoin de nous réchauffer dans des bains chauds.

Après quelques semaines hors des sentiers battus, cela nous fait bizarre de revenir à la civilisation. On remarque que les touristes commencent à affluer en masse. On croise nos premiers bus remplis de touristes. La nature quant à elle commence gentiment à se réveiller et les paysages commencent à se teinter légèrement de vert. C’est génial de pouvoir voir l’évolution des saisons dans ce pays si aride. Les agneaux que nous avons vu faire leurs premiers pas commencent à être très grands!

On a profité du Nord pour continuer à observer la faune islandaise : nous avons réussi à repérer nos premiers macareux nichant dans des falaises. Nous avons aussi observé une « petite » colonie de phoque se lézardant au soleil. Nous en avons compté au moins 125, plus ceux qui nageaient et pêchaient dans l’eau. Les jumelles ont donc été pas mal sorties ces derniers temps !

A Husavik, nous avons aussi refait une sortie en bateau pour observer les baleines. A peine sortis du port, nous avons aperçu notre première baleine à bosse. Et ça n’a ensuite pas arrêté. Nous en avons vu pas moins de 18 ! Quasiment partout où on regardait on pouvait voir un jet de baleine. C’était juste magique et incroyable. Nous avons pu les voir de très près, et Ethan, comme à son habitude, était le champion du bateau pour les repérer avant tout le monde. Nous nous rendons compte de la chance que nous avons eue lors de nos deux sorties en bateau !

Côté paysage, à nouveau, c’était aussi juste incroyable. Entre plages de sable noir, fjords, zone géothermique et volcans. Nous attaquons à présent nos dernières heures en Islande, et nous préparons gentiment mais sûrement la suite… En effet, nous allons prendre le ferry du retour cet après-midi pour faire une halte aux îles Féroé. Les règles se sont assouplies au Danemark, ce qui nous laisse le champ libre pour aller visiter ces îles perdues au milieu de l’océan. Nous avons hâte d’y aller car les paysages et les balades ont l’air d’être incroyables. Cela risque d’être 10 jours intenses mais exaltants !

Nous serons de retour sur le continent européen mi-juin, et ensuite, nous allons nous rendre en Allemagne puis en Belgique car nous avons rendez-vous au port d’Anvers début juillet pour envoyer Rhino à Baltimore, le port de Washington. Eh oui, notre prochaine destination sera donc finalement les Etats-Unis. Le Canada étant toujours fermé pour l’instant, nous nous sommes dès lors réorientés vers les Etats-Unis. Les conditions d’entrée aux USA sont toujours identiques, à savoir que nous devons passer 14 jours en dehors de l’Union Européenne. Dès lors, dès que Rhino aura embarqué sur le bateau, nous allons de notre côté nous envoler très certainement vers la République Dominicaine. Le temps que Rhino traverse l’Atlantique, nous ferons notre « quatorzaine » dans les Caraïbes. Mais pourquoi donc la République Dominicaine alors que nous ne sommes pas du tout « plage » ? Parce que c’est un des rares pays en dehors de l’Europe qui a des vols directs vers l’Europe et vers Washington. Du coup, après avoir eu assez froid pendant 2 mois, nous allons nous réchauffer dans les Caraïbes 😊 Mais pas question pour nous de rester les fesses posées sur un transat, nous essaierons au maximum d’éviter les plages bondées pour aller explorer d’autres endroits un peu plus méconnus de cette île! Et finalement, après deux mois de froid, nous nous réjouissons beaucoup de trouver du soleil et du sable chaud.

Nous sommes donc en pleins préparatifs pour la suite, entre réservations de ferries, conclusion des contrats d’assurance véhicule et maladie spécialement requis pour les USA, et réservation de nos premiers vols! Après deux mois d’Islande absolument incroyable, il est temps pour nous de voir d’autres horizons.

Un avis sur « La fin de l’Islande… »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :