Notre premier mois en Islande!

Eh oui, cela fait déjà 1 mois que nous avons embarqué avec Rhino pour l’Islande et nous sommes encore loin de réserver notre ferry de retour car nous avons pour l’instant visité qu’une bonne moitié de l’Islande, et il nous reste donc encore plein de beaux endroits à découvrir et de belles choses à vivre ici.

Comme vous l’avez compris, nous trouvons ce pays incroyablement beau, photogénique et varié. Nous avons en plus cette chance de pouvoir le vivre sans le tourisme de masse, qui est de plus en plus grandissant ici et qui vient troubler le côté apaisant de cette nature si variée. Tous les islandais nous le disent: « Profitez de voir ces endroits magiques sans personne car il y a normalement beaucoup trop de touristes en Islande ». Et on vous le promet, on apprécie chaque endroit à sa juste valeur, en se rendant bien compte de la chance que nous avons de nous y retrouver quasiment seuls.

En plus de la période Covid, il y a aussi la saison qui fait qu’il y a moins de touristes ici. Nous sommes à la sortie de l’hiver et beaucoup d’infrastructures touristiques sont encore fermées. Beaucoup de sites sont fermés jusqu’à mi-juin et d’autres n’ouvrent que les week-ends pour les touristes locaux. Dès lors, on doit toujours bien se renseigner avant de parcourir 100km pour aller visiter quelque chose, car nous avons le risque que cela soit fermé. Heureusement, la nature, quant à elle, n’est jamais fermée et toujours accessible en tout temps.

Mais tout cela nous offre un énorme grand avantage: quasiment tous les campings sont encore fermés. Et comme en Islande, le camping sauvage est formellement interdit sur l’ensemble du territoire, l’avantage pour nous de venir à cette saison, c’est que cela nous « légitime » à faire du camping sauvage, vu que nous n’avons pas d’autre choix. Nous respectons par contre toujours les endroits avec une signalisation claire d’interdiction de camper, et pour l’heure, nous avons campé tous les soirs dans des lieux magiques sans jamais nous faire embêter. Nous dormons dès lors dans des endroits de fou, seuls au monde, à profiter de paysages incroyables. Nous avons dormi que deux nuits jusqu’à présent en camping, et seulement par choix car le lieu nous plaisait, et dès lors, notre budget « nuitées en camping » se porte à merveille, et nous permet de faire de sacrées économies (à min. 20.- la nuitée, on vous laisse imaginer!). Nous devons par contre redoubler d’ingéniosité parfois pour la logistique du camping car (remplissage d’eau fraîche, vidange des eaux grises et noires, lessives, etc.) mais on devient gentiment des experts à ce sujet en Islande. En plus, nous avons le camping car idéal pour camper n’importe où, vu que nous avons des panneaux solaires pour l’électricité, un système sans produits chimiques pour les eaux noires et un réservoir d’eau propre assez grand.

Sinon, il y a une autre chose qui ne se voit pas dans nos photos mais que nous voulions partager avec vous: c’est le climat! Alors oui, nous avons une chance incroyable d’avoir quasiment que du ciel bleu en permanence, comme vous l’aurez sûrement remarqué. Depuis un mois, nous avons peut-être dû avoir 2 jours de pluie, et encore. Par contre, nous avons froid, malgré un bon équipement technique. Le thermomètre se situe entre 0°C et 6°C la journée et Rhino nous le rappelle d’ailleurs tous les matins avec son petit message « Attention risque de verglas ». Impossible de sortir sans gants, bonnets et doudounes car le vent est très glaçant ici. Dès qu’il y a un peu de vent, l’impression de froid est encore plus grande. Lors des grosses bourrasques, suivant où nous sommes en train de marcher, nous devons nous asseoir par risque de chute, spécialement quand nous sommes aux abords de falaises. Par contre, dès que le vent se calme, le climat est assez agréable et doux si le soleil est de la partie. Mika a même pris un bain de soleil en maillot de bain à la piscine par 3°C, c’est pour dire! La nuit, les températures chutent, et on vous laisse imaginer l’impression de froid les nuits de grands vents. Nous équipons Rhino avec de grosses protections thermiques pour les vitres de l’espace conducteur pour essayer de couper un maximum l’impact du froid. Quant à la cellule, elle est bien isolée, ce qui nous permet de limiter le chauffage au maximum. On s’endort généralement autour des 18°C, pour se réveiller autour des 9°C. Les chaussettes et bonnes couvertures sont de rigueur ici pour faire dodo. Et pour les frileux, nous vous laissons donc admirer ces beaux paysages islandais depuis votre petit nid douillet, installé bien au chaud chez vous, derrière votre écran 🙂

2 commentaires sur « Notre premier mois en Islande! »

  1. Comme d’habitude,un reportage au top,qui sent un peu la froidure mais si emprunt de beautés…que la Nature est belle.Merci pour votre récit….

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :