Et le Corona, on en pense quoi?

Février 2019: nous commençons à réfléchir à ce projet de voyage, à en définir les premiers contours. Personne n’imaginait, il y a deux ans, qu’un virus viendrait bouleverser nos vies et nos habitudes.

Février 2020: le virus s’installe sérieusement en Europe, les mesures de confinement et de fermeture de frontières commencent à devenir généralisées. Nous avons de la peine à savoir ce qui va se passer, en se disant quand même que cela ne sera que passager et ne durera que quelques mois.
Et égoïstement, nous sommes heureux de ne pas déjà être en voyage, confiné dans un pays étranger, en nous disant que d’ici notre départ, soit plus d’une année après, tout cela sera passé.

Février 2021: eh bien nous avions tort… Le Covid est encore là, bien présent, partout dans le monde. Nous avons appris à vivre avec les ouvertures et fermetures de frontières, les nouvelles mesures, bref, à vivre au jour le jour au gré de la situation sanitaire.

Alors oui, nous avons réfléchit à repousser notre voyage. Et nous avons finalement opté pour partir quand même en avril 2021.
En effet, les enfants sont actuellement, scolairement parlant, dans la meilleure période pour assurer l’école à distance. Le fait qu’ils soient encore les deux en Cycle 1, nous n’aurons que le français et les maths à enseigner, et donc, cela nous permettra de passer le moins de temps possible à faire l’école, et le plus possible à profiter des endroits où nous serons.
Du côté professionnel également, Annick terminait son contrat fin mars à la base. Repousser le voyager l’aurait contrainte à essayer de retrouver un temps partiel à durée déterminée, ce qui est quasiment chose impossible dans la région… Finalement, elle terminera de travailler fin juin, et travaillera à distance les 3 premiers mois du voyage.

Maintenant, oui, ce Covid nous embête, chamboule nos plans…
Nous avons bon espoir qu’avec l’arrivée des vaccins, cela va aller de mieux en mieux, et que finalement, cela nous permettra de découvrir des endroits où nous ne serions pas allés, et de vivre encore plus au jour le jour.
Les mesures en place aux frontières vont très certainement nous complexifier notre voyage, entre tests PCR et quarantaines, et surtout, de longues heures en recherches d’informations sur les conditions de passage aux frontières.

Mais le Covid nous amène aussi du positif en nous forçant à revoir complétement nos plans…
…. en abandonnant certains pays qui ne vont très certainement pas ré-ouvrir leurs frontières rapidement, à l’image du Canada,
… et en s’ouvrant à des pays auxquels nous ne pensions pas forcément.

Ce qui est sûr, c’est qu’au vu de la situation, les mots d’ordre de notre voyage seront spontanéité et flexibilité!

A quelques semaines du départ, nous essayons dès lors de positiver un maximum, en arrêtant de démoraliser sur chaque fermeture de frontière, et en nous concentrons avant tout sur les ouvertures de certaines autres.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :